Fantastique Maître Renard de Roald Dahl – CM1/CM2

14/12/2018

Après la publication de mon travail sur Matilda il y a quelques mois, je vous propose désormais l’exploitation en lecture suivie de Fantastique Maître Renard de Roald Dahl. Le tout dans un fichier de 13 pages. Si vous apercevez des coquilles, signalez-le en commentaires, je ferai les mises à jour dès que possible.

 

Retrouvez l’ensemble des fiches ici :

Fantastique Maître Renard – Questionnaires et activités – CM1 CM2

Comptez en général une fiche recto-verso pour 3 chapitres. Pas trop de phrases à rédiger pour permettre de voir leur compréhension générale de lecture sans les bloquer à l’écrit. Ainsi, il y a régulièrement des dessins à faire, des questions avec cases à cocher ou points à relier, etc.

En étude de la langue, champs lexicaux, familles de mots et antonymes (contraires) :

En parallèle à l’étude de ce roman, je vais me servir des textes travaillés pour l’étude de la langue, soit en vocabulaire soit en grammaire.

  • Pour les trois premiers chapitres, nous allons nous attarder sur le champ lexical de l’odorat. Un travail de recherche pour les élèves à partir du chapitre 3 uniquement. Et voici un aide-mémoire pour synthétiser tout ça à ajouter au cahier de leçons/traces écrites.

Champ lexical de l’odorat – Chap. 1, 2 et 3

  • Pour les chapitres 4 à 6, un travail sur les familles de mots. On part sur les titres des chapitres 4 et 5 et le parallèle fait entre pelle et pelleteuse mais aussi de l’utilisation dans le livre de renard/renardeau pour introduire un travail simple sur les familles de mots autour de l’outillage ainsi qu’une révision sur les bébés animaux avec le suffixe -eau. L’occasion de réinvestir pour la première fois cette année cette notion de suffixe sur laquelle on retravaillera ultérieurement.

Les familles de mots – Chap. 4, 5 et 6

  • Pour les chapitres 7, 8 et 9, les familles de mots et les contraires.

Dans le premier exercice, 12 familles de 3 mots. Dans chaque famille, j’ai placé au moins 1 mot avec préfixe afin d’introduire cette notion. Dans le fichier j’ai mis une version fiche à découper + fiche de réception des familles et une autre version avec fiche à colorier.

Dans les 2 cas, un deuxième exercice complètement dissocié du premier, cette fois sur les contraires. Tous les mots se trouvent à l’intérieur du chapitre 7. Mais les élèves ont tendance à chercher des idées extérieures sans vérifier dans le livre. Ce n’est pas forcément grave. A vous de donner votre consigne orale en conséquence.

Familles de Mots et Contraires – Chap. 7, 8 et 9

  • Pour les chapitres 10, 11 et 12, les synonymes. On a déjà travaillé dessus d’une autre façon en début d’année. Là, il s’agit d’aller re-piocher des mots à l’intérieur d’un chapitre connu. Travail simple de révisions.

Les synonymes – Chap. 11

En grammaire, le travail est davantage poussé. Deux grands tableaux à partir desquels on analyse des phrases. Seul le tableau n°2 est en lien avec le roman. Nous avons travaillé sur le premier tableau en amont lors d’une séance précédente. Que travaille-t-on exactement dans ce tableau ? Beaucoup de choses :

  • phrases nominales / simples / complexes
  • types des phrases : déclaratives, interrogatives, injonctives
  • formes de phrases : affirmative ou négative, exclamative ou non

Une courte description de mon fonctionnement, qui est raccord aux ajustements des programmes avec seulement 3 types de phrases et une forme exclamative :

  1. D’abord, on lit la phrase et on repère le ou les verbes conjugués qu’on colorie en rouge. Attention, il y a des verbes conjugués à des temps composés et c’est là, la plus grosse difficulté des élèves : savoir si la phrase contient un verbe ou plusieurs…
  2. Une fois le(s) verbe(s) repéré(s), on peut répondre à la première partie du tableau : sur les trois premières colonnes, 1 case doit être cochée, ni plus, ni moins ! La phrase est soit nominale, soit simple, soit complexe.
  3. On cherche ensuite le type de cette phrase. Je n’ai pas choisi l’ordre des colonnes de façon aléatoire. La phrase interrogative est la plus simple à repérer. Si elle n’est pas interrogative, on se demande si elle est injonctive et si elle n’est ni l’un, ni l’autre, elle est nécessairement déclarative. On procède ainsi par élimination successive pour aboutir au type déclaratif qui est souvent difficile à repérer pour les élèves. Dans tous les cas, 1 case doit être cochée, ni plus, ni moins !
  4. Ensuite, on travaille sur la forme des phrases. Entre affirmatif et négatif, il faut cocher à nouveau 1 case ni plus, ni moins !
  5. Enfin, la phrase, en plus de tout le reste, est-elle exclamative ? Facile à repérer grâce à la ponctuation.

C’est un tableau que j’utilise avec succès depuis plusieurs années. Simple et efficace !

Tableau pour analyse de phrases – Fantastique Maître Renard

  • Pour les chapitres 13 et 14, un travail sur les homonymes, toujours à partir des mots trouvés dans le texte. Travail simple de découpage/collage.

Les homonymes – Chap. 13 et 14

  • Un autre travail sur les synonymes avec coloriage de paires de synonymes pour le chapitre 15.

Les synonymes – Chap. 15

  • Pour finir, à partir du vocabulaire du chapitre 17, je propose un travail de recherche de mots dans le dictionnaire.

Recherche dans le dictionnaire – Chap. 17


En lien, retrouvez des propositions en arts visuels sur le thème du renard : http://desyeuxdansledos.fr/le-renard-en-arts-visuels-cm1-cm2/

Et un travail spécifique sur le renard dans les fables.

Share Button

One thought on “Fantastique Maître Renard de Roald Dahl – CM1/CM2

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.