Les leçons de français CE1

12 pages A4 seulement  soit 21 leçons pour toute l’année ! Mon retour en CE1 m’a motivé à reprendre le système que j’avais mis en place pour les CM il y a quelques années, à savoir : des leçons synthétiques, efficaces et en nombre restreint. J’ai donc créé un tout nouveau fichier de leçons CE1, découpé en 4 parties de la façon suivante :

  • 5 leçons de grammaire (4 feuilles A5 et 1 feuille A4)
  • 4 leçons de conjugaison/grammaire : le verbe (4 feuilles A4 ou 8 A5)
  • 6 leçons d’orthographe (6 feuilles A5)
  • 6 leçons de vocabulaire/lexique (4 feuilles A5)

 

Pourquoi réduire autant ? Pour aller à l’essentiel. Pour ne pas perdre les élèves avec des choses inutiles mais en leur proposant des ressources qui leur expliquent vraiment les choses qu’ils ont à connaître. Dans toutes les leçons, j’attire leur regard davantage sur les récurrences que sur les exceptions. On travaille les généralités. On apprend les généralités. Les cas particuliers seront bien entendu vus et travaillés mais on ne formalise pas chaque exception ou cas spécifique pour ne pas surcharger les leçons, les rendre imbuvables et perdre les élèves.

Mes choix !

  • Toutes les leçons sont données dès le début d’année. J’ai la chance d’avoir une ATSEM puisque la moitié de la classe est un niveau GS. Elle m’aide donc à la rentrée pour préparer tous les cahiers de leçons des élèves.
  • Dans la plupart des leçons, je m’adresse directement à l’élève en disant « tu« . D’abord pour l’impliquer davantage mais aussi pour lui expliquer ce qu’il doit savoir ou savoir faire ou pourquoi on apprend telle ou telle chose.
  • Toutes les leçons fourmillent d’illustrations, soit pour compléter le propos, pour donner un exemple, pour aider la mémoire visuelle. J’ai la chance de pouvoir tout imprimer en couleurs, j’en profite notamment pour les leçons.
  • Un cahier oui mais à spirales s’il vous plaît ! Pourquoi ? Pour qu’il tienne moins de place sous les yeux pendant qu’on fait un exercice. C’est tout bête mais c’est tellement plus pratique que les cahiers qui débordent de la table, ou qui ne tiennent pas ouverts tout seuls…
  • Les onglets ? De simples gommettes de couleur. Économique, rapide à faire, visuel à nouveau. Bref, efficace !
  • Le nombre de pages du cahier ? 100 dont seulement 32 sont utilisées pour l’instant pour les leçons et les pages de garde. Mais alors que faire du reste ? Eh bien beaucoup de vocabulaire/lexique qu’on ajoute dans l’année, notamment en lien avec les lectures de classe mais aussi le travail en QLM ou autre. En fin de cahier, on ajoutera au besoin quelques fiches méthodologiques en production d’écrits.

On peut voir ?

Bien sûr ! Voici les fichiers :

 

Mes sources ?

Comme souvent, multiples et variées. Des manuels dont vous retrouverez les références ci-dessous mais aussi des blogs de collègues :

Pour le dernier manuel en lien, c’est une version de 2015 alors que je travaille à partir de la version de 1985 qui n’est plus en vente mais qui stagne dans beaucoup de fond de placards d’écoles 😀

Enfin, pour la leçon sur le futur, je me suis servie des illustrations d’Isabelle Kessedjian.

Pour toute question, ou tout repérage de coquille(s), merci de laisser un commentaire. Et puis, de façon générale, n’hésitez pas à laisser des commentaires sur le blog, ça fait toujours très plaisir. 🙂

Share Button

8 thoughts on “Les leçons de français CE1

  1. un grand merci pour ce généreux partage.
    à la rentrée pour moi, CP-CE1 et le CE1 sera une nouveauté, je n’en ai jamais eu.
    ces traces écrites, tant claires que belles, vont m’être tres précieuses.
    un grand et sincère merci.

  2. Bonjour,
    Un grand merci pour ces fiches très synthétiques qui donnent envie d’apprendre. J’avoue que je suis vraiment tentée de les utiliser l’année prochaine pour mes ce1 car je ne souhaite pas multiplier les leçons et comme vous, je souhaite un outil utilisable facilement pas les élèves. J’ai juste une petite question. Certains points n’apparaissent pas dans vos leçons, comme les groupes dans la phrase, les valeurs des lettres s, c, g, les accords dans le GN ou encore la notion de passé, présent, futur. Est-ce votre pratique qui vous a conduit à ne pas mettre ces leçons dans le mémo? Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    1. Les groupes dans la phrase, on le travaille de façon rituelle sans passer par la phase d’institutionnalisation. Ils savent les repérer cependant.
      Les sons ont fait l’objet de fiches spécifiques de travail et ont tous été refait dans l’année. J’avais pris des leçons à manipuler (de chez Cenicienta il me semble) pour les valeurs des lettres citées que j’avais ajoutées à la suite de mes propres leçons d’orthographe.
      Les accords dans le GN, ils ont été travaillés dans les leçons sur le féminin et sur le pluriel, institutionnaliser aussi sous forme d’affichages collectifs et manipuler quasi tous les jours. Passé, présent, futur, je l’ai fait un peu rapidement par contre. Pas une grande réussite. J’avais d’ailleurs pensé un temps reprendre la notion en fin d’année et j’y repense seulement aujourd’hui. Acte manqué !
      Si besoin des modifiables, n’hésitez pas. Les leçons de conjugaison sont à modifier je pense. Un peu trop complète sur les verbes irréguliers et je n’ai pas mis les sujets dans la partie gauche de certaines leçons, ce qui a troublé un peu les élèves en début d’année…
      Je n’aurai pas de CE1 à la rentrée, je ne retoucherai pas ces leçons avant un moment donc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :