Le cahier de devoirs CE1 – Le plus GROS cahier des élèves

Mais les devoirs sont interdits Ma bonne dame ! Et depuis 1956 !!! Il faudrait peut-être voir à se mettre à jour… Eh bien oui, je le fais ! Avec un cahier de devoirs ? Oui !

Pourquoi ?

Eh bien parce que ce n’est pas totalement interdit (voir cette page du site service-public.fr mise à jour en mars dernier : Peut-on donner à un élève du primaire des devoirs à faire à la maison ?) mais surtout ça peut être un outil utile si on le lui permet.

 

Mes choix

  • Un cahier de 140 pages, rien que ça ! Dans une classe qui n’utilisera que 5 cahiers (cliquez ici), ce cahier de devoirs est central et important. D’où son importance aussi en nombre de pages.
  • Un cahier multi-fonctions. C’est LE cahier qui transite quotidiennement entre la maison et l’école et le seul à le faire. Je n’utilise pas de cahier de liaison mais Educartable. Et je n’utilise pas non plus ni agenda, ni cahier de textes. En lieu et place j’utilise ce cahier de devoirs et Educartable. C’est éventuellement le cahier qui permet de faire passer un document écrit aux parents. C’est un peu un cahier de textes, un peu un cahier de liaison, un peu un cahier de méthodologie, un peu un cahier d’aide, un peu un cahier d’essai, un peu un cahier de lecture, un peu un cahier de sons, un peu un cahier-pochette, bref un cahier qui sert beaucoup. Et j’en oublie sûrement !
  • Pas de devoirs écrits. Manipulation, jeux, oui,  mais pas de devoirs écrits !
  • 20 min max par jour.

Mais alors, à quoi sert-il ce cahier si on ne donne pas d’exercices ou de devoirs écrits ? Eh bien je vous laisse lire la longue suite pour en comprendre le fonctionnement et l’utilisation.

 

Comment je l’utilise ?

Tout d’abord, il sert à noter les devoirs. Car comme vu précédemment, on peut donner des lectures à faire ou des leçons à apprendre. Donc il faut bien les noter quelque part. C’est dans ce cahier, au fil des pages, qu’on note ce qu’il y a à faire. Comment s’y retrouver pour l’élève ? Je ne sais pas encore, sans doute en découpant les coins de pages au fur et à mesure qu’elles ne servent plus. Comme les angles pointillés d’un agenda par exemple. Et en complément, je note tous les devoirs dans Educartable pour que les parents puissent suivre également. Mais pas seulement pour ça. Car pour certains élèves, la copie est une véritable traversée du désert et mon expérience de brigade m’a montrée que nombre d’élèves finissent de copier les devoirs pendant la récréation… C’est d’une tristesse pour eux, et pour l’enseignant que ça énerve mais qui ne sait plus sortir de cette spirale infernale. L’écriture est alors un moment de souffrance pour cet élève qui voit les autres jouer pendant que lui n’y arrive pas. Et c’est aussi un moment de tension, dans le groupe et dans la relation élève-enseignant. Et la situation recommence, jour après jour. Quel plaisir d’écrire 🙁  Comment imaginer que cet élève-là verra un quelconque attrait à l’écriture dans son avenir (scolaire ou non !). Là, mon objectif est d’inciter les élèves à tout copier, sans pour autant les laisser en peine s’ils ont de réelles difficultés d’écriture. De cette manière, ceux qui ont tout copié, c’est super, bravo à eux ! Et ceux qui n’ont pas tout copié, ou dont l’écriture est illisible ou presque, ne sont pas en panique : Educartable leur permettra d’avoir la version complète et lisible. Il n’est pas question d’encourager la fainéantise des paresseux mais seulement de permettre aux élèves en difficulté de suivre, à leur rythme, à leur niveau sans les dégoûter complétement de l’acte d’écriture.

Ensuite, il sert à stocker le matériel nécessaire aux devoirs. Une lecture à faire ? La fiche est directement collée dans le cahier de devoirs. Une table à réviser ? Là encore le document est collé dans ce cahier. Un son à revoir, idem ! J’ai des leçons de français dans un cahier spécifique (cliquez ici) mais je n’y mets pas les sons, ni les lectures, ni les « trucs », ni le matériel de manipulation.

J’explique ce que sont les « trucs » que je mets dans le cahier de devoirs. Sachez qu’ils sont collés à la fin du cahier, en le remontant à l’envers. On fera au besoin un repérage par gommettes pour mieux s’y retrouver. Par exemple il y a ça :

S’ajouteront d’autres choses au fil du temps. Par exemple, les enveloppes de tables d’addition de la méthode MHM ou des LAM (leçons à manipuler) fabriquées en classe en complément des leçons proposées dans la cahier de leçons.

Pour finir, le cahier de devoirs permet d’écrire directement dedans. Parce qu’une leçon à apprendre nécessite parfois d’être écrite. Par exemple en conjugaison, si on donne un verbe à apprendre, l’élève a tout intérêt à l’écrire plusieurs fois pour mieux le mémoriser et pour pouvoir le restituer à l’écrit. De même pour les mots de dictée. S’il faut savoir les écrire, mieux vaut les avoir écrits pour les apprendre et les retenir. L’élève peut également écrire ses questions. Si à la maison il se rend compte qu’il a mal compris quelque chose, veut un éclaircissement ou tout simplement s’interroge sur quelque chose, il peut écrire sur le cahier pour ne pas oublier de demander à l’enseignant(e) le lendemain.

 

Une dernière chose

Le cahier de devoirs n’est pas un cahier destiné à l’enseignant. C’est à peine s’il a besoin de le regarder en fait. Éventuellement pour corriger la copie des devoirs, et encore ! Pour le reste, il se doit d’être investi par la famille et l’élève. C’est un cahier pour s’entraîner, pour se remémorer des trucs et astuces vus en classe, pour s’aider dans son travail personnel et dans l’apprentissage de ses leçons, c’est un cahier pour jouer ou manipuler. C’est un cahier qui évite d’avoir le texte de lecture sur une feuille volante/perdue ou dans un manuel lourd.

 

Et tout ça, c’est de toi ?

Non, l’idée me vient très clairement de là :

Même si je n’utilise pas exactement toutes les ressources qu’elle propose, vous verrez que j’ai adapté un fonctionnement très proche.

 

 

Share Button

2 thoughts on “Le cahier de devoirs CE1 – Le plus GROS cahier des élèves

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.