Conseil de coopération – Conseil de classe CM1/CM2

Depuis 3 ans, nous avons instauré en classe un conseil hebdomadaire qui réunit tous les élèves et l’enseignante. Le conseil de classe coopératif est la réunion des élèves où se discute tout ce qui a trait à la vie de la classe. Il traite du règlement des conflits, des projets, des décisions à prendre mais il est également le lieu des mises en commun des réussites, des progrès. L’occasion de remercier un camarade ou de le féliciter. Je ne m’étendrai pas davantage sur les explications car elles sont nombreuses sur internet et une simple recherche via un moteur de recherche vous donnera de quoi lire à foison. Je vous conseille également les vidéos de Danielle Jasmin à ce sujet.

Cet article est surtout pour moi l’occasion de vous transmettre les documents que j’ai élaborés pour les conseils de ma classe. En espérant qu’ils puissent vous servir. A savoir que le but est de rendre les élèves totalement autonomes dans la préparation et la gestion du conseil.

 

En premier lieu, l’ordre du jour :

C’est un document que je plastifie et qui sert à préparer le conseil mais également qui sert de fil conducteur pour le président. L’ensemble est très codifié et à chaque séance du conseil, le président rappelle les règles et le fonctionnement de manière très protocolaire.

Voici le fichier à télécharger au format pdf : Ordre du jour

Les dessins de ce document proviennent de : Mysticlolly

 

En deuxième lieu, le bilan météo de la semaine :

Pour avoir un rapide coup d’œil sur l’ambiance de classe, le bilan météo est très efficace. Depuis quelques mois je distingue ce qui se passe en classe de ce qui se passe à la récré pour que les élèves prennent conscience que la vie de la classe ne tourne pas exclusivement autour de la récré… Les élèves indiquent avec leur main ce qu’ils pensent et chaque semaine le secrétaire tient les comptes et garde trace du bilan qui est collé dans le cahier du conseil.

Deux feuilles suffisent pour couvrir 32 conseils soit toute l’année !

Voici le fichier à télécharger au format pdf : Bilan météo de la semaine

 

En troisième lieu, les billets et les images pour les enveloppes :

Au nombre de 5, les billets permettent aux élèves de s’exprimer tout au long de la semaine sur ce qui sera discuté en conseil. Ils peuvent ainsi :

  • féliciter
  • remercier
  • exposer une idée, un projet, une proposition
  • parler d’un souci, d’un tracas, d’une difficulté
  • parler d’un sujet qui leur tient à cœur

Au moment de la préparation du conseil, le président et le secrétaire lisent les billets, regroupent ceux qui vont ensemble et vérifient que le sujet est toujours d’actualité (parfois un problème s’est résolu de lui-même avant le conseil et n’a donc pas besoin d’être traité pendant).

Les billets sont répartis dans des enveloppes à disposition des élèves en permanence. Je vous joins le fichier pour les billets et le fichier avec les images pour les enveloppes.

A noter que j’ai choisi un format rectangle aux bouts non arrondis pour les billets. Si cela semble anodin, sachez cependant que ça facilite grandement le découpage !

Voici le fichier à télécharger au format pdf : Billets de coopération

Voici le fichier à télécharger au format pdf : Images pour les enveloppes

 

Enfin, le guide pour le secrétaire de séance :

Une fiche plastifiée qui sert de guide à ce pauvre secrétaire parfois débordé.

En effet, le secrétaire a beaucoup de travail pendant le conseil et ce n’est pas un rôle facile à tenir pour les élèves. J’essaye donc de leur simplifier la tâche en les guidant beaucoup sur ce qui doit être écrit, ce qui peut être collé, etc.

A savoir que si le secrétaire a du mal dans la rédaction des décisions prises, il peut demander l’aide du conseil, en demandant aux élèves de proposer des formulations pour résumer ce qui a été dit précédemment.

Voici le fichier à télécharger au format pdf : Guide pour le secrétaire de séance

 

Un point sur les soucis/problèmes/difficultés :

En aucun cas, le conseil n’est un tribunal. Et je suis très vigilante à ce qu’il ne tourne pas en lieu de règlements de compte mais qu’il reste un espace de parole ouvert dirigé vers la résolution pacifique des conflits. C’est pourquoi, je précise sur le billet « j’ai un souci que je n’arrive pas à résoudre« . Cela signifie que l’élève a dû auparavant chercher une solution par ses propres moyens, en faisant un message clair, en faisant appel à l’enseignante, en discutant avec la personne qui l’oppose dans le conflit. Sans cette précaution, il y avait régulièrement des billets mis à tort et à travers pour la moindre broutille du quotidien et au conseil les élèves étaient parfois surpris de voir réapparaître un problème qu’ils avaient en fait réglé depuis longtemps et complètement oublié !

C’est également pour cela que je demande au président et au secrétaire, lorsqu’ils préparent le conseil, de vérifier avec le rédacteur du billet si le souci est toujours actuel ou non.

Grâce à ces deux petites choses, le nombre de « soucis » à régler en conseil est à présent minime et on peut se concentrer davantage sur ceux qui restent.

 

Un dernier mot :

Le conseil de classe coopératif est devenu pour moi un moment prioritaire dans la semaine, il permet d’écumer nombre de soucis du quotidien, il permet aussi aux élèves d’apprendre à différer, d’apprendre à discuter, à chercher des solutions plutôt que de passer son temps à se plaindre ou exposer ses soucis. Les élèves se rendent vite compte du poids des décisions du conseil. Ils les respectent énormément, elles deviennent les lois de la classe et ont un bien plus grand poids pour eux que les règles de vie générales édictées en début d’année. Un conflit revient régulièrement dans un jeu de récré ? Le conseil missionne deux ou trois élèves pour réfléchir sur le jeu et en rédiger les règles pour éviter que le conflit puisse ressurgir. Un élève se plaint de son voisin de table qui prend trop de place avec son bazar ? Le conseil propose des solutions, l’élève valide celle qu’il choisit. Ce n’est plus la maîtresse qui décide de tout ou organise tout. Elle donne du pouvoir aux élèves et croyez-moi, ils s’en servent intelligemment.

Évidemment tout n’est pas permis. La sortie au laser-game n’a jamais été autorisée et ne le sera jamais. On ne va pas non plus organiser un week-end à Disneyland Paris. Mais les propositions sont écoutées et très tôt dans l’année, elles deviennent raisonnables et utiles. Pour vous donner des exemples, l’an passé un élève avait proposé un défi « une semaine sans écran » qui a été validé par le conseil et mis en place en cours d’année. Un autre projet mis en place : fabrication d’une maquette. Un succès ! Ce n’était pourtant pas dans mes projets de l’année mais je l’avais mis en place à la demande du conseil. Cette année, on a créé de nouveaux métiers utiles à la classe, on a modifié le fonctionnement des récrés pour permettre aux non-footeux de choisir régulièrement les jeux de récré avec ballon sur le city-stade. Etc. Des choses auxquelles je n’aurais pas forcément pensé. Le groupe s’entraide et se renforce. Et les idées sont partagées, mises en avant, réfléchies et construites en groupe.

Lancez-vous !

Et n’hésitez pas à poser des questions si quelque chose n’est pas clair dans mon fonctionnement.

Share Button

8 thoughts on “Conseil de coopération – Conseil de classe CM1/CM2

  1. Merci beaucoup d’avoir partagé ces documents très bien conçus et cette expérience positive. J’ai des élèves plus jeunes (CP-CE1) mais je compte instaurer un conseil en cette période 5 qui approche. Cela va beaucoup m’aider à le mettre en place de façon structurée !

  2. Merci lOu jO ton article est très intéressant. J’aurais peut-être un CM2 l’an prochain et j’aimerais beaucoup mettre en place des conseils de coopération… Je repasserai par ici!

    1. Mais j’espère bien que tu repasseras ! 😉
      Sinon pour le conseil, on peut le mettre en place sur les plus petites classes aussi mais sans doute avec moins d’autonomie sur la préparation.

  3. Merci beaucoup pour tes documents. Ils vont faciliter notre conseil coopératif dans ma classe de CE2, et le rendre plus systématique et plus clair.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.