Les atouts de Mandarine – CE1

J’avais eu, il y a quelques temps, un véritable coup de cœur pour la collection Français Mandarine de Hatier, à l’époque où j’étais encore en CM1/CM2.

L’an prochain, j’aurai un double-niveau assez atypique : GS / CE1. Voilà bien longtemps que je n’ai pas eu de CE1 alors bien évidemment, j’ai voulu découvrir un certain nombre de manuels et d’outils et je me suis penchée sur le cas de Français Mandarine CE1. Je prends rarement le temps de donner mon avis sur les manuels, mais pour celui-là, je veux et je vais le faire.

Tout d’abord, c’est un outil de français complet qui comprend une partie pour la lecture/littérature et une partie pour l’étude de la langue.

Pour la partie lecture :

  • Un découpage assez traditionnel pour ce genre de manuels, en 5 périodes et autant de thèmes déclinés pour chacun en 2 chapitres. Soit 10 chapitres pour l’année.
  • Trois œuvres intégrales sont proposées : Les musiciens de Brême, La sorcière du TGV et L’île aux pirates. A côté de cela, des extraits de romans, d’albums, de contes, de BD, de poèmes, de pièces de théâtre, de documentaires, carte postale, lettre, menu, fable, charade mais aussi des textes intégraux pour certains. C’est varié et j’apprécie de trouver une carte postale, un lettre, une charade ou un menu. Ça change ! Et ce sont des écrits importants à connaître et à travailler. Il manquerait peut-être une partie sur « la liste » qui est l’un des écrits les plus fréquents dans le quotidien des adultes à notre époque et qui aurait mérité une petite place dans cette ouvrage.
  • Pour chaque chapitre (il y en a donc 10 en tout), le guide péda conseille l’enseignant sur une bibliographie de mise en réseau, donne des objectifs, détaille les séances avec des apports théoriques pour l’enseignant et des indications sur la mise en œuvre des séances en classe. Au cœur d’une séance, des conseils sont donnés sur le déroulement mais aussi sur des différenciations possibles, des mises en place d’ateliers de lecture et/ou d’écriture, etc.
  • Pour chaque fin de chapitre, est proposée une partie « Je lis de mieux en mieux » que j’aime beaucoup et qui permet de conduire l’enfant à développer ses habiletés et compétences en lecture : fluence, mise en voix… Je vous ai mis un extrait photo juste au-dessus.
  • En complément du manuel de l’élève et du guide pédagogique, il existe un fichier de ressources photocopiables qui simplifie grandement la préparation des séances. Tout y est clés en main ! Un véritable plus.

Pour la partie étude de la langue :

  • Un découpage en 5 parties : les sons, le lexique, la grammaire, l’orthographe et la conjugaison. A noter que l’orthographe est présent partout. Par exemple, la partie lexique contient de fait tout ce qui a trait à l’orthographe lexicale. La partie « Orthographe » qui a été mise à part est en réalité exclusivement consacrée aux accords dans le groupe nominal.
  • Une particularité bien pensée de l’ouvrage, des doubles pages consacrées aux ateliers de découverte de chaque leçon. Elles sont volontairement à distance du reste du chapitre pour que les élèves restent « vierges » par rapport à la leçon qui se situe plus loin dans l’ouvrage. C’est une activité de découverte non biaisée par la suite de la page. Tout simple mais il fallait y penser ! C’est pratique et malin !
  • Pour le reste, chaque chapitre est assez traditionnel : une partie « Je retiens » avec la leçon et une partie « Je m’entraîne » avec les exercices.
  • Enfin, comme pour la partie lecture, le fichier de ressources photocopiables est un vrai gain de temps. Par exemple, les tableaux à remplir de certains exercices y sont prêts à l’emploi en plusieurs exemplaires par page. De même pour les mots croisés par exemple ou les étiquettes à découper, les textes à trous, les textes dans lesquels il faudra souligner etc. Bien sûr, on peut choisir de faire copier les élèves tout le temps mais là ça permet d’adapter rapidement en cas de besoin pour un ou plusieurs élèves ou alors de proposer une version « à remplir » lorsqu’on est un peu court sur le timing.

En fin d’ouvrage, quelques fiches de stratégies et de méthode pour améliorer les compétences en compréhension de lecture, en écriture ou en langage oral.

En conclusion : un manuel d’aspect traditionnel mais qui s’avère complet et pratique. Des petits plus tout le long qui simplifie la vie des enseignants et ça, c’est un vrai gain de temps ! Un manuel malin que je recommande vivement !

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.